Generali a mené une étude d'impact et d’opinion pour son programme Generali Vitality

Jean-Xavier Franco, Manager Communication Externe, Generali
Marie Paumier, Responsable Relations Médias, Generali

L'Argus de la presse a rencontré Jean-Xavier Franco, Manager Communication Externe de Generali et Marie Paumier, Responsable Relations Médias de Generali et les a interrogés sur leur collaboration avec le pôle Media & Publics Insights.
 

1. Generali France propose à ses clients entreprises de mettre en place un programme visant à améliorer le bien-être de leurs salariés. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce programme baptisé Generali Vitality ? Quels sont les enjeux et les objectifs d’un tel programme ?

Generali Vitality est un programme de prévention et de coaching. Il encourage et récompense les utilisateurs qui souhaitent améliorer leur bien-être. Nous le proposons en France auprès de nos entreprises clientes dans le cadre des contrats d’assurance santé et prévoyance collectifs. Il se déroule en trois temps : d’abord, le salarié est invité à évaluer son alimentation, son mode de vie, sa santé à travers un questionnaire en ligne … A l’issue du questionnaire, un âge Vitality est déterminé, et des objectifs personnalisés lui sont proposés. Puis, le salarié qui décide de s’engager suit les recommandations du programme pour atteindre les objectifs fixés et cumuler des points. Plus il  cumule de points, plus son statut est élevé et plus il obtient de récompenses auprès des partenaires de Generali Vitality, tels que Club Med, Look Voyages, Wedoogift (Sephora, Fnac, Decathlon).

 

2. Quelle stratégie de communication avez-vous mise en place pour le lancement effectif de ce programme le 1er janvier 2017  ?

Notre stratégie de communication s’est articulée autour de 3 axes principaux : une conférence de presse début septembre, un partenariat d’envergure avec le Figaro autour de leur Big Bang de la santé en novembre dernier et bien sûr une présence sur le Web et les réseaux sociaux via notamment un blog dont l’objectif est de fédérer une communauté de membres du programme.
 

3. Pourquoi avez-vous souhaité mener une étude d'impact et d’opinion en collaboration avec le pôle Media & Publics Insights de l’Argus de la presse ?

Les marques ont aujourd’hui peu d’outils leur permettant de mesurer concrètement l’impact de leurs actions de communication, notamment auprès des médias, sur le business. En complément d’une étude de médiatisation « traditionnelle » évaluant les retombées, nous voulions évaluer l’impact sur notre cible, les chefs d’entreprises et les directeurs de ressources humaines : ont-ils entendu parler de Generali Vitality, le programme leur paraît-il intéressant pour leurs salariés ? Ont-ils bien compris de quoi il s’agissait ? Le sujet touchant à des problématiques d’assurance santé, nous souhaitions savoir si il était bien compris, notamment sur la question de la confidentialité des données.  Pour cela, l’Argus de la presse a croisé les données sur nos retombées presse et web, une étude d’opinion menée par YouGov avec nos actions de communication, nos investissements financiers, le trafic sur nos sites internet…

 

4. Quels bénéfices et enseignements avez-vous tiré de cette étude ?

Cette étude s’est révélée très utile et complète à la fois sur la pénétration de nos messages, les canaux qui ont touché avec le plus d’efficacité nos cibles et l’évolution de la notoriété du programme.  Concrètement cela nous a permis d’adapter notre plan de communication 2017, et de réajuster certains aspects, notamment évènementiels, en fonction de ce qui a marché ou non en 2016.

Facebook Culture RP (Twitter)

À lire aussi

L'agence Profile fidèle utilisatrice de LuQi

En savoir plus

Le Synap et l'Argus de la presse vous annoncent le lancement exclusif du livre blanc sur les nouveaux territoires des RP

En savoir plus